Impitoyable univers.

Publié le par Lylian K

A peine 2010 éteinte, cette année 2011 se déroule déjà au rythme du travail quotidien. Le temps file à toute vitesse.

Ce ne sont pas les projets qui manquent, juste le temps de tous les concrétiser ; et comme disait un ami qui n'est plus : chaque chose en son temps. Je tenais à profiter d'un moment de répit pour partager avec vous, une pensée.

En ces heures où l'univers qui nous entoure devient de plus en plus impitoyable, où l'argent semble être le seul objectif à atteindre et où à chaque coin de rue, de table, de discussion, il faut garder branché en permanence son radar à dangers.

Jamais le travail artistique n'aura été si difficile à mettre en place :  réductions de budgets, avis hasardeux, courants de mode, etc.

Il semble que nous naviguons désormais dans un univers impitoyable où certaines et certains nous parlent comme s'ils nous faisaient l'aumône lorsqu'ils nous signent un projet, nous réduisant à l'état d'employé servile, motivé par le seul fait de voir notre nom sur un morceau de carton en 24X32. Suis-je venu mendier quelque chose ?Jamais. Je suis venu partager une collaboration professionnelle. Mais dans quel monde vit-on ?

 

Cet univers impitoyable a heureusement ses paradis, ses oasis créatives. Et c'en est ainsi des collaborations. Penser, critiquer, échanger, travailler, respecter ses idées et celles de mes collaborateurs, faire vivre les expériences humaines qui les ont fait naître, tel est mon plaisir. Un GRAND MERCI à toutes mes collaboratrices et à mes collaborateurs pour leur patience et leur écoute.

J'ai reçu il y a quelques jours, un message d'une amie qui me disait en substance qu'elle espérait que mon travail d'écriture exhume mes ombres obscures. C'est tout à fait cela. Il a été un enfant en moi qui écrivait pour survivre, pour s'exprimer, pour grandir ; pour exorciser un passé dur à sa manière.

L'adulte que je suis aujourd'hui garde encore cet incroyable élan de survie. Il apparaît souvent dans mes projets, comme une réminiscence persistante mais ce n'est plus un cri d'alarme, c'est désormais l'expression de mon expérience humaine.

Mes oeuvres ont toujours une fonction cathartique, je le sais. Elles sont souvent hermétiques, peut être parfois trop empruntes de ma psyché. C'est tel que je suis.

Malgré tout, Boris Cyrulnik dirait sûrement que je suis un bel exemple de résilience.

Haaa Boris. :)

 

C'est donc ainsi que je traite les aspects de mon enfance à travers mes travaux actuels.

Au programme, Les Aventures débridées de Kenji le Ninja ne font pas exception.

L'histoire raconte les aventure d'un petit garçon qui a le pouvoir de devenir invisible quand il a honte. No comment.

http://img.over-blog.com/600x319/4/17/70/45/Articles/Kenji-le-ninja-page-29.jpgEn voici une case de la page 29. L'album est en cours de réalisation. Loïc Chevallier, dessinateur et coloriste de l'album fait des merveilles et ce sera son premier album !

 

Actuellement, je travaille également avec un dessinateur très talentueux également.

Nous oeuvrons ensemble sur un western en one shot dont je termine actuellement l'écriture.

Nous vous présenterons ce beau projet sous peu.

 

A univers impitoyable - et tout est relatif - pensées et courage impitoyables.

 

Bien à vous.

Lylian K.

Publié dans Humeurs et pensées

Commenter cet article

Boutillier 16/02/2011 22:53


le but est d'y arriver Grand garçon invisible devenu Visible!